Le site utilise des cookies pour assurer l'authentification des internautes, et pour réaliser des statistiques.

Pour en savoir plus sur la règlementation et sur les cookies cliquer sur les liens ci-dessous.

Europe Directive européenne France Culture Informatique
Imprimer

L’EAU À LA TRACE 2014

2014 ExpoEau Art1 Img1 Affiche

 

Quelle est la proportion d’eau dans le corps humain? Comment circule-t-elle dans notre système digestif ? À quoi utilisons-nous l’eau que nous consommons? Comment laver l’eau usée ? L’Inventomobile «L’eau à la trace» met les enfants de 6 à 12 ans en situation de découverte active d’un thème qui leur est familier.

Disponible à la location ou à la vente, peu encombrant, composé d’éléments d’exposition interactifs, éducatifs et ludiques, d’un centre de ressources et d’ateliers, l’Inventomobile prend facilement place, dans une école, une médiathèque, un centre culturel...

L’EXPOSITION

De nombreuses manipulations mettent les enfants en situation d’apprécier l’eau comme un élément complexe et vital dont ils doivent connaître et mesurer la valeur. Chacun des thèmes se déroule en séquences, présentées sous forme de manipulations interactives, d’objets et de supports graphiques contenus dans des caisses qui, ouvertes, servent de support aux expérimentations.

• L’eau de la vie

L’enfant, en position d’observation et de recherche, s’intéresse au monde vivant et à son propre corps. Il se pèse et mesure la quantité d’eau contenue dans son corps apprenant que tous les êtres vivants, végétaux ou animaux, sont constitués d’eau. Il suit le trajet de l’eau à travers les systèmes digestif, sanguin et urinaire. Il mesure la quantité qu’il élimine chaque jour et découvre que les apports et les rejets corporels en eau doivent être équilibrés, il peut alors composer son repas et « peser » la quantité d’eau apportée par les aliments qu’il a choisis. Il découvre enfin les stratégies développées par les végétaux, les animaux et l’homme pour s’adapter au manque d’eau sous des climats arides et désertiques. Notamment celle, très particulière, adoptée par un végétal : l’acacia.

 

Séquences:
“Je pèse mon eau”, “L’eau de mon corps”, “Combien d’eau je perds”, “Combien d’eau je mange”, “Sans eau, comment font-ils ?”, “Les racines de l’acacia”.

• L’eau de mon quotidien

Devenu consommateur, l’enfant perçoit la place de l’eau dans sa vie quotidienne. Il identifie les activités au cours desquelles il l’utilise, estime les volumes consommés et découvre, à partir d’exemples familiers, des moyens très simples pour l’économiser. Sur une première toise, il visualise sa consommation moyenne d’eau par jour et la compare à d’autres moyennes de consommation dans le monde. Puis, sur une toise illustrée, différents types de récipients lui permettent d’évaluer en litres ou centilitres, les quantités d’eau contenues dans un glaçon, six bouteilles, une baignoire...


Séquences :
“J’utilise de l’eau”, “Moi et les autres”, “Économe ou gaspilleur ?”, “Du glaçon
à la piscine”.


• L’eau de ma ville

L’enfant, tel un ingénieur ou un technicien, s’intéresse à l’eau dans un environnement urbain. Il compare différentes eaux et apprend qu’une eau trouble n’est pas nécessairement dangereuse alors qu’une eau limpide peut être non potable. Il observe les principales étapes physiques de l’épuration de l’eau et comprend le principe des vases communicants utilisé dans les châteaux d’eau. Il apprend que l’énergie de l’eau, si elle est contrôlée, peut servir à produire de l’électricité, c’est le principe des barrages électriques.


Enfin, il fait l’expérience des différentes étapes indispensables au bon fonctionnement du réseau urbain : pompage, traitement, distribution, évacuation, épuration...

 

Séquences:
“Bonne ou dangereuse?”, “Comment laver l’eau ?”, “Du château au robinet”, “Du barrage à l’ampoule”, “De la rivière à la rivière”.

Catégorie : Expositions (cat)
Affichages : 2641