Cedric VILLANI

 

A l'affiche le 21 décembre 2015,

Venue de Cédric Villani à Alès.

2015 Img1 CedricVillani

Cédric Villani reçoit la médaille Fields en 2010, une distinction prestigieuse qui n’est accordée que tous les quatre ans à des mathématiciens de moins de quarante ans, et est comparable au prix Nobel. Il élu à l’Académie des Sciences en 2013. Il est actuellement directeur de l’Institut Henri-Poincaré, véritable maison des mathématiciens basée à Paris, et professeur à l’université Claude Bernard Lyon.

Cliquer ici pour la visite de Cédric Villani à Alès

Pour préparer la venue de Cédric Villani à Alès, nous nous sommes intéressés à ses idées et ses projets. Nous vous proposons un petit compte-rendu de quelques-unes des idées exprimées dans sa conférence à HEC en février 2015, qui s'intitulait "Des triangles, des gaz, des prix et des hommes".

Ses idées  semblent être bien en phase avec la démarche d'Eurêk'Alès, qui promeut la manipulation avant l'intellectualisation, les échanges et les rencontres scientifiques pluridisciplinaires et intergénérationnelles, mais encore la découverte de la genèse des connaissances dans l'histoire. Et tout cela dans l'enthousiasme !

 C. Villani explique l'importance de la rencontre entre deux individus comme déclencheur de découvertes. Il raconte ses rencontres avec Félix Otto en 1998 en France et John Lott en 2004 aux USA (Berkeley). Selon lui, la "rencontre d'expertise en un lieu donné est plus efficace qu'un échange électronique" même s'il ne dure qu'un quart d'heure. A l'Institut Poincaré qu'il dirige depuis 2009, de telles rencontres sont organisées. Il explique qu'il en ressort "de nouvelles directions impossibles à prévoir, et que seul le hasard des rencontres et des connections entre les chercheurs va se charger de faire émerger".

Par ailleurs, il souligne l'excellent niveau international de la France et des USA en Mathématiques. Les expériences scientifiques seraient plus "artisanales et inventives en France, et plus à grande échelle aux Etats-Unis". Il ajoute l'excellente recherche en pédagogie mathématique en France, qui pour des questions d'organisation n'arrive pas bien jusqu'aux élèves.

Encore, il donne quelques conseils pédagogiques comme tâtonner avec l'étudiant devant un problème, et aussi se lancer même si le travail doit être modifié par la suite. Selon lui, il existe un équilibre à trouver entre une naïveté génératrice d'audace et une certaine expertise, alliées à une capacité d'enthousiasme. Tout Eurêk'Alès ! :-)

Cette conférence comporte une excellente présentation de C. Villani par HEC.A noter que C. Villani préfère "La mathématique" aux "Mathématiques". Il en explique les raisons.

 C.Villani est aussi porte-parole du comité de soutien à l'organisation de l'Exposition universelle de 2025.

http://www.expofrance2025.com/soutien-cedric-villani.html

___________________________________________________________________________

Le lundi 21 décembre 2016 à 15h dans la salle d'exposition du Pôle de Rochebelle, les acteurs d’Eurêk’Alès se sont rassemblés pour présenter à Cédric Villani leurs actions et leur mode de fonctionnement in situ.

Or, il se trouve que Cédric Villani a un projet bien avancé de Musée des Mathématiques à Paris (entre le Panthéon et le Jardin du Luxembourg) dont l'ouverture est prévue en 2019. Nous vous proposons une petite compilation d'extraits d'articles qui nous ont semblé intéressants afin de mieux connaître le projet exceptionnel de notre invité.

1) Rencontre avec les professeurs Ngô Bao Châu et Cédric Villani, L'Espace- IFV, 24/8/2015 

(De la 35è à 40è minutes)

- Espace d'interaction... pour montrer la mathématique telle qu'elle s'est pratiquée et se pratique avec beaucoup de démonstrations technologiques. Des instruments qui sont fabriqués avec des théories mathématiques. Pour montrer le côté concret et culturel.

- Pour à la fois les jeunes étudiants..., les entreprises qui utilisent beaucoup de mathématiques, et aussi le monde de la recherche qui s'occupe de faire évoluer la discipline"

- Que tout soit bien intégré, tout se réponde bien... Intégrer davantage les scientifiques dans la société.

- Les subventions publiques sont trouvées, reste les négociations avec les partenaires privés qui représentent des années d'effort.

2) [Interview] Cédric Villani, boss des maths 01/10/2015

https://www.cfdt.fr/portail/-interview-cedric-villani-boss-desmaths-srv1_309744

- « Cela pourrait être facile si on apprenait sous forme de jeux. » Sauf que je n’y crois pas ; le jeu peut motiver, intéresser, mais il n’y a pas d’enseignement sans effortdans une matière comme la mathématique. L’effort peut être accepté s’il est motivé et accompagné, si possible dans la bonne humeur, et le jeu peut contribuer à cette motivation mais il ne faut pas laisser croire que l’enseignement peut se faire de manière purement ludique !

- Mon objectif consiste à faire en sorte que ce musée devienne le point de contact privilégié entre trois univers : la recherche, l’industrie et la technologie, et enfin la pédagogie, en mettant l’accent sur l’école. Il nous faut réussir à bâtir des passerelles. De mon point de vue, c’est un enjeu à la fois pour la recherche et la société. Je fais partie de ceux qui pensent qu’une société fonctionne bien quand toutes ses composantes se parlent.

3) Commission française pour l'enseignement des mathématiques 02/2015

http://www.cfem.asso.fr/le-point-de-vue-du-mois/villani-2015

-En particulier, nous inaugurerons un Musée des mathématiques (musée Poincaré-Perrin) pour accueillir systématiquement des visiteurs curieux de découvrir la place et l'importance de notre discipline dans l'éducation, la culture, l'industrie, le monde en général. Les associations hébergées y participeront, ainsi que des chercheurs invités, dans un rôle de médiation, et des entreprises partenaires. Notre projet se situera donc à l'intersection de la recherche, de la pédagogie et de la société : c'est là que résidera son originalité. Et pour ce qui est de la qualité, nous avons déjà attiré les plus enthousiastes et motivés des spécialistes de transmission mathématique. Nous nous dirigeons vers un futur passionnant dans le domaine !

4) 30/01/2015

http://www.vousnousils.fr/2015/01/30/cedric-villani-un-musee-pour-reconcilier-le-public-avec-les-mathematiques-561791

- Des actions de diffusion de la culture mathématique sont demandées à tous les niveaux, par le ministère de l’Education nationale et par les enseignants, dans l’optique de lutter contre le danger le plus grave qui menace la science, en France et dans les pays occidentaux : le manque de vocations. Le deuxième objectif est de répondre à la demande très forte du public, afin de savoir ce qui se passe en mathématiques. 

- Plusieurs musées des mathématiques existent déjà dans le monde, en Allemagne, en Italie, aux Etats-Unis et au Japon, notamment.L’expérience de ces musées à l’étranger prouve que ce type d’initiative est très populaire. Je les connais bien et mon souhait est évidemment de faire encore mieux. Le Mathématikum à Giessen en Allemagne, entièrement fondé sur la manipulation et le jeu, est l’une des plus belles réussites. Notre défi est d’aller au-delà, en profitant de liens étroits avec le monde de la technologie et de l’industrie pour raconter des histoires contemporaines.

- Il y aura des expositions à thème, des jeux, des manipulations. Il faut imaginer un croisement entre les habitudes du Palais de la Découverte et celles de la Cité des Sciences et de l’Industrie à La Villette, le tout sur des thématiques plus resserrées. Il s’agit d’un projet à taille humaine, convivial, qui prendra sa place aux côtés des activités de recherche de l’Institut Poincaré. Les enseignants pourront, bien sûr, s’y rendre avec leurs classes. Le musée sera le point de rencontre de la recherche, de l’industrie et de la pédagogie.

5) 31/10/2014

http://www.lefigaro.fr/culture/2014/10/31/03004-20141031ARTFIG00018-cedric-villani-le-musee-des-mathematiques-est-un-beau-p

- Paris, capitale des mathématiques? C'est le projet que s'est lancé Cédric Villani

-Jeux, casse-tête et énigmes : Cédric Villani souhaite rendre ce lieu accessible à tous. Pour cela, il possède des idées bien précises pour attirer les débutants comme les confirmés. «Il faut raconter des histoires autour des grandes figures des mathématiques. Cela permet aux gens de s'identifier à des hommes. Rendre les concepts mathématiques concrets est également très important, pour montrer qu'ils sont partout dans notre quotidien. Intelligence artificielle, systèmes embarqués, objets connectés... Tout cela a un cœur mathématique»

- Il peut également compter sur le soutien de l'État, de la Ville de Paris, de la région Île-de-France et d'acteurs industriels majeurs (IBM, Thales, Dassault Systèmes...) pour mener à bien son idée. «C'est un beau projet. Les choses se précisent peu à peu. Le seul facteur limitant est le temps qu'il faudra pour réunir tout l'argent du projet, estimé à 12 millions d'euros environ. 

6) 30/10/2014

http://etudiant.lefigaro.fr/flash/flash-actu/detail/article/cedric-villani-ouvre-un-musee-des-maths-au-coeur-de-paris-9580/

- «Ce sera un musée dans lequel toute la société, les simples curieux, les petits enfants, les jeunes, les moins jeunes pourront s’informer, s’émerveiller sur la nature et l’impact des sciences mathématiques dans notre culture et dans notre vie de tous les jours»

- Le musée, qui s’étendra sur 500 mètres carrés, sera baptisé au nom du mathématicien Henri Poincaré et celui du physicien Jean Perrin, fondateur du Palais de la découverte. Il devrait voir le jour au sein de l’Institut de Chimie Physique, rénové grâce à la collaboration de l’Etat. «Nous sommes encore au stade de négociations en ce qui concerne les subventions publiques. Nous recherchons aussi des partenaires privés»

7) 30 Oct. 2014

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-sciences/un-musee-des-maths-au-coeur-de-paris-le-nouveau-defi-de-cedric-villani-30

- "Pendant mon premier mandat, j'ai développé l'Institut tous azimuts" (vers le public, les scolaires, en accroissant les activités d'édition et les contacts avec les entreprises), explique M. Villani."J'entends consacrer mon nouveau mandat à étendre l'Institut dans un bâtiment voisin afin d'y dédoubler sa capacité de recherche et d'y installer un musée des mathématiques"

- "Dans ce musée, il y aurait un peu d'histoire des sciences, des objets mathématiques - l'artiste surréaliste Man Ray est venu dans cet institut pour chercher l'inspiration -. Mais aussi des expériences interactives, des décryptages scientifiques de réalisations technologiques contemporaines". Les expositions seraient renouvelées régulièrement."En dépit du contexte économique difficile, je suis confiant dans la réalisation de ce musée".

__________________________________________________________________________________

Pour ceux qui ont un peu plus de temps, voila un article de presse à propos des candidatures de la France aux JO de 2024 et à l'Exposition universelle de 2025. En effet, C.Villani est aussi porte-parole du comité de soutien à l'organisation de l'Exposition universelle de 2025. Des sites dans les métropoles régionales (au maximum de douze) viendront compléter l'exposition de la capitale.

Les acteurs économiques, scientifiques,... de notre région y ont peut-être une place ? C. Villani pourra peut-être nous en dire plus.

"... La localisation, c'est le problème de la candidature à l'Expo. En effet, ses promoteurs défendent un projet "disruptif" par rapport aux us et coutumes du Bureau International des Expositions, privilégiant un lieu unique où s'érigent des pavillons nationaux. L'ébauche présentée mi-juillet propose un village central dans le Grand Paris (Saclay ou Aulnais-sous-bois ou ...)  sous un gigantesque globe, partagé par tous les pays participants. Il sera complété par douze sites ailleurs en Ile-de-France et dans les métropoles régionales...."

Citation de la revue Challenges du 24-30 septembre 2015.